Nous avons trouvé 27 résultats pour votre recherche.

Division et réunion

La formulation de toutes nos intentions affecte ce que la vie nous amène à rencontrer. De nombreuses personnes militent contre une idée, luttent contre une maladie, ou se battent contre celui qu’ils désignent comme l’ennemi.

En réponse à vos questions

Sur les thèmes suivants : Le jugement Le pardon L’incarnation L’ego Souffrance et compassion L’humanité L’éveil Dieu et les religions Les partis L’éducation Adolescence et homosexualité Les relations La mort Questions personnelles Vous pouvez m’adresser vos éventuelles questions ici : andre@a-baechler.net. Le jugement Le jugement n’est-il pas indispensable lorsque nous avons à faire preuve de… Poursuivre la lecture de En réponse à vos questions

Se gaver des concepts d’autrui

On me demande régulièrement de quel courant je m’inspire dans l’écriture de mes textes. Certains s’imaginent que j’adhère à un système de pensée ou que je m’exprime sur la base d’un enseignement spirituel reçu. Et bien non ! Tout comme le polytétrafluoroéthylène (téflon pour les profanes), je n’adhère à rien.

Dans le coeur, pas de jugement

De nombreuses personnes semblent n’exister qu’à travers les jugements qu’elles émettent à longueur de paroles, usant de généralités et de clichés à l’égard de tout ce qui les entoure. Ainsi elles assènent prétentieusement leurs vérités toutes faites, oubliant que leur vision du monde revient à observer l’univers à travers un trou de serrure.

Publié le
Catégorisé comme Réflexions

Du pain et des jeux

Comme tous les quatre ans à pareille époque, je suis plus que jamais en décalage avec une humanité qui jouit dans la division et la compétition.

Non aux prises de tête !

A quoi bon se prendre la tête pour tout et n’importe quoi ? L’hyperactivité mentale amène l’être humain à se perdre dans ses réflexions alimentées de suppositions et de jugements, pour finir par s’y noyer.

Publié le
Catégorisé comme Réflexions

Naître et mourir : deux synonymes

La naissance et la mort sont les deux étapes incontournables balisant notre expérience terrestre en cours. Toutes deux deviennent synonymes, dès l’instant où l’on accepte de les envisager comme un passage, une transition.

Le regard d’autrui ne nous appartient pas

L’autodérision est un outil précieux. Je m’amuse beaucoup en observant l’image subjective que les autres se font de moi à la lecture de mes articles par exemple, ou encore à la publication d’une photo sur Facebook.

Désir et instant présent

Peut-on vivre pleinement l’instant présent tout en éprouvant une quelconque forme de désir ? Non, je ne le pense pas. Le désir est une attirance vers un objet matériel, financier ou humain, souvent idéalisé et parfois fantasmé.

Le jugement

L’absence de jugement est souvent mal perçue dans notre société où chacun se doit d’avoir un avis sur tout. Que l’on parle avec son voisin, son collègue, un membre de la famille, les critiques fusent en tous sens, comme si pour exister il fallait passer son temps à juger le monde.

S’élever au delà de l’amour compartimenté

Aujourd’hui j’ai envie de revenir sur le thème récurrent de l’amour qui à sa source est inconditionnel. Celui-ci nous alimente, comme la lumière blanche traverse le prisme pour se décomposer dans la palette des couleurs du visible. A cette image, l’amour décomposé par notre mental nous apparaît alors comme fragmenté

Le polyamour ou les amours plurielles

La notion de polyamour définit au sens large tout type de relation impliquant différents partenaires amoureux pouvant être d’orientations sexuelles différentes. Une relation polyamoureuse peut donc être essentiellement hétérosexuelle, homosexuelle, ou tout simplement ouverte à des partenaires de sexes différents.

Fantasmes et conspirations

Les théories conspirationnistes me gavent grave ! Très à la mode depuis quelques années, elles fleurissent un peu partout et se répandent contagieusement sur le web qui s’avère être un excellent terreau pour fantasmes en tous genres…

En lutte contre soi-même

Je me surprends toujours en écoutant bon nombre de personnes me parler de leur vie, de découvrir à quel point elles peuvent être dures et jugeantes à leur égard. Elles se blâment, regrettent et se punissent

La vie ou sa beauté dans la fragilité

La vie terrestre n’est pas une fin en soi et nous ne naissons pas forcément pour mourir vieux. Pleurant sa jeunesse qui s’en va, l’être humain s’accroche à sa vie dans l’obsession, pour finir par ne plus voir qu’elle, oubliant qu’elle n’est qu’une forme, une étape qui ne fait que passer.

Le concept de Dieu ou ma quête du divin

Ma quête spirituelle n’a jamais été dans le sens de prouver l’existence ou la non-existence de Dieu, car cette question déjà tellement discutée me paraît futile et stérile puisqu’il ne sera jamais possible à personne de démontrer quoi que ce soit, même en s’appuyant sur les nombreuses croyances établies.

L’humour et les bienfaits du rire

Humour et intelligence L’humour a toujours été pour moi une manière de transcender le ridicule, dans la dérision, lorsque je suis amené à le côtoyer dans mon quotidien. L’être humain est sans doute le seul organisme vivant connu ayant la capacité de rire. L’humour implique une conscience.