Le chemin

Je me surprends toujours à observer l’être humain dans sa tendance compulsive à devoir figer et étiqueter chaque chemin, chaque voie ouverte :

Fantasmes et conspirations

Les théories conspirationnistes me gavent grave ! Très à la mode depuis quelques années, elles fleurissent un peu partout et se répandent contagieusement sur le web qui s’avère être un excellent terreau pour fantasmes en tous genres…

La rumeur qui court

Avez-vous déjà eu à faire à la rumeur ? Vous savez, ces bruits à votre sujet qui se répandent par personnes interposées et qui finissent toujours par vous parvenir d’une manière ou d’une autre, parfois en pleine face !

La maladie caricaturée

La maladie est-elle toujours le symptôme d’un dysfonctionnement personnel ? On peut trouver sur le marché lucratif du bien-être de nombreux “dictionnaires des maladies” offrant pour chaque pathologie une explication détaillée de ses prétendues origines.

La trahison

Une amie me demandait récemment comment gérer le sentiment de trahison. Bien évidemment il n’y a pas de réponse universelle à cette question, mais il est bon de se pencher préalablement sur la notion de trahison.

Une saine jalousie ?

J’entends parfois parler de “saine jalousie” sur un plan relationnel, comme si la jalousie pouvait être un sentiment constructif démontrant son amour pour quelqu’un, prouvant que l’on tient à l’autre.

En lutte contre soi-même

Je me surprends toujours en écoutant bon nombre de personnes me parler de leur vie, de découvrir à quel point elles peuvent être dures et jugeantes à leur égard. Elles se blâment, regrettent et se punissent

Si je t’aime vraiment

Qui n’a jamais dit “je t’aime” à quelqu’un ? Pas grand monde sans doute, et pourtant qui aime vraiment en prononçant ces mots ? “Je t’aime” est parfois une manière personnelle de se rassurer,

Liberté et responsabilité

Deux noms sans lien apparent et pourtant indissociables à mes yeux. L’être humain revendique la notion de liberté comme un droit fondamental qu’il est souvent bien incapable de s’accorder lorsque celle-ci devient possible. Sans doute la liberté a-t-elle un prix : celui de la responsabilité qu’elle engendre.

Solitude et isolement

On confond bien souvent “solitude” et “isolement”. Même si la nuance peut sembler subtile, la différence reste essentielle. Une saine solitude choisie, correctement dosée est le meilleur ingrédient pour une vie équilibrée.

La vie ou sa beauté dans la fragilité

La vie terrestre n’est pas une fin en soi et nous ne naissons pas forcément pour mourir vieux. Pleurant sa jeunesse qui s’en va, l’être humain s’accroche à sa vie dans l’obsession, pour finir par ne plus voir qu’elle, oubliant qu’elle n’est qu’une forme, une étape qui ne fait que passer.

Le pardon

S’il est une notion d’importance, souvent évoquée lors d’accompagnements de fin de vie, c’est bien celle du pardon. Je suis toujours surpris d’entendre des affirmations sur un air de rancoeur entretenue, du genre : “Ça je ne le pardonnerai jamais !”.

Pour le plaisir de tuer

Il ne passe pas un jour sans que je survole sur Facebook ou ailleurs une photo ensanglantée condamnant hargneusement la barbarie des corridas.

L’intelligence

Le mot intelligence est issu du latin intellegere qui signifie comprendre. Mais l’intelligence de l’homme est souvent assimilée de manière simpliste à la somme de ses connaissances et à sa capacité de mémorisation.

Quel bonheur !

A l’image des religions qui nous ont habitué à chercher le divin à l’extérieur, notre société nous amène à croire que notre bonheur dépend d’autrui, de nos biens de consommation et plus particulièrement de ceux que nous ne sommes pas en mesure de nous offrir.

Regrets ou expériences ?

Avez-vous des regrets dans votre vie ? Personnellement j’ai beau chercher, mais je n’en trouve pas, même en faisant un effort. Si je pouvais remonter le temps et changer quoi que ce soit de ma vie, et bien je ne toucherais à rien, absolument à rien,

L’amour, à commencer par soi-même

Je ne crois pas que l’on puisse offrir à autrui ce que l’on est dans l’incapacité de se donner à soi-même. Comment une fontaine vide pourrait-elle déborder vers l’extérieur ?