Concernant l’assistance au suicide

Je réponds ici brièvement aux questions fréquentes posées à travers les nombreux messages qui me parviennent concernant mon implication dans l’assistance au suicide :


Qui assistez-vous au suicide ?

J’accompagne bénévolement au terme de leur démarche des personnes choisissant l’assistance au suicide. Je réponds aux demandes qui me sont transmises par l’association Exit offrant un accompagnement gratuit aux personnes de toutes nationalités domiciliées sur territoire suisse.


Quelles sont les conditions requises pour une assistance au suicide ?

Il faut être atteint d’une maladie incurable engageant le pronostic vital, être en proie à des souffrances intolérables ou encore être atteint de multiples pathologies invalidantes liées à l’âge. Un certificat médical récent doit attester de cette situation ainsi que de la capacité de discernement.


Quel en est le prix ?

L’accompagnement est gratuit pour toute personne membre de l’association Exit Suisse romande. La cotisation annuelle est de CHF 40.00 (35.00 pour les membres AVS). Si la personne demandant assistance auprès d’Exit est membre depuis moins d’un an, une participation unique de CHF 350.00 est demandée. Vous trouverez toute les informations nécessaires sur le site d’Exit Suisse romande.


Oui puis-je me procurer du pentobarbital de sodium ?

Le pentobarbital de sodium n’est pas disponible en ventre libre et toutes les offres que vous pouvez trouver sur internet ne sont que des arnaques. Même le gouvernement des Etats-Unis, boycotté par le fabricant, peine à s’en procurer afin d’appliquer la peine capitale.


Et si je n’habite pas en Suisse ?

Vous pouvez adresser une demande auprès d’associations suisses payantes accueillant des personnes venant d’autres pays telles que Dignitas ou Life Circle. Je précise que je n’ai personnellement aucun lien avec celles-ci. Quelques conseils ici à l’attention de personnes résidant en France.


Pour plus d’informations sur mon implication dans l’assistance au suicide et sa pratique en Suisse, je vous invite à lire cette autre page très détaillée de mon site : Le suicide assisté : mourir dignement par auto-délivrance.