Émerveillement et gratitude

Un jour nouveau se lève, un de plus. Toujours autant d’émerveillement et de gratitude pour cette vie qui se réveille, une fois de plus sous mes yeux. Quel bonheur d’y assister, de la contempler, d’en faire partie intégrante. Le rythme des saisons m’emporte, comme un cycle de vie qui se renouvelle d’année en année…

Le paysage est enveloppant ce matin, les couches de brume soulignent un paysage estival qui a vécu et qui se colore, se préparant progressivement au grand repos de l’hiver. Ici tout est parfait et serein. Le règne animal s’harmonise parfaitement avec le règne végétal. Tout est simple et parfait.

Suis-je le seul à porter ce regard ? Suis-je le seul à percevoir cette beauté ? C’est elle qui me donne envie de poursuivre et de savourer cette vie terrestre. L’être humain serait-il devenu aveugle, critiquant sans cesse ce qu’il ne peut contrôler ? Cette cécité humaine m’attriste. Alors je tente sans prétention de lui redonner la vue par l’image que je capture sans me lasser, un peu comme une preuve de cette beauté environnante qui semble pourtant indifférer une certaine humanité égarée dans ses illusions…

Un jour de plus naît sous mes yeux. Même si ce devait être le dernier, je n’éprouve que de la gratitude pour toutes les richesses qui m’ont été offertes jusqu’à ce jour.

Merveilleuse journée à toutes et tous !

Ce contenu a été publié dans Humeurs, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Émerveillement et gratitude

  1. Marie-Laure dit :

    Partie intégrante, d’autant que c’est le regard que l’on y pose qui lui donne toute sa beauté !
    Me suis également laissée prendre à la joie pure et simple de la contemplation ce matin …
    Merveilleuse journée à toi André 🙂

    • Merci Marie-Laure, c’est toujours un bonheur de pouvoir partager cet émerveillement 😉

      • annie pruvost dit :

        Non, tu n’es pas le seul André, et je suis bien souvent bouleversée devant la beauté de « mon » horizon, observant ces jours-ci les jeunes pousses de blé qui lèvent déjà, donnant à la campagne des allures de rizières couleur menthe à l’eau, entrecoupées de parcelles fraîchement labourées, couleur chocolat à croquer. La nature est un vrai régal 🙂 Pour aujourd’hui, je t’offre une effilochée de brume légère sur nuage de bonheur 🙂 A consommer sans modération …

Les commentaires sont fermés.