Regrets ou expériences ?

Avez-vous des regrets dans votre vie ?

Personnellement j’ai beau chercher, mais je n’en trouve pas, même en faisant un effort. Si je pouvais remonter le temps et changer quoi que ce soit de ma vie, et bien je ne toucherais à rien, absolument à rien, car c’est pour moi la somme de ces expériences passées qui fait de moi qui je suis aujourd’hui. Oui, je préfère parler d’expérience plutôt que de regret, car le regret a quelque chose de figé, de stérile. L’expérience elle, a toujours un enseignement à nous transmettre, dès l’instant où nous tentons de lui donner un sens constructif. Nous pouvons nous lamenter sur tout (très à la mode actuellement), mais nous pouvons également prendre chaque tranche de vie comme un levier, afin de nous élever.

Evidemment le regret est souvent lié au temps, ou plutôt au refus de celui-ci et de son action sur notre être physique. Car bien sûr, si nous ne nous identifions qu’à notre corps vieillissant, nous ne pouvons que regretter notre naissance, déclencheur de tous nos malheurs. Un culte morbide du passé et un refus de vivre en harmonie avec son âge physique ne peut que nous faire sombrer dans les regrets. Comment rester jeune d’esprit lorsque l’on regrette et lorsque l’on en vient à jalouser les plus jeunes pour ce que nous n’avons plus, pour ce que nous n’avons pas su nous donner ?

Rester jeune ne consiste pas à ravaler la façade et à étaler toujours plus de peinture pour masquer les failles, mais à vivre pleinement avec son âge, dans la conscience que nous ne sommes pas notre corps. Quand nous ne mettons pas toute notre énergie à tenter vainement de freiner le temps, nous pouvons le savourer pleinement, dans l’instant présent. Pensez-vous vraiment que notre existence se résume en cette minuscule portion de temps comprise entre notre naissance et notre mort ? Reconnaître que nous existons indépendamment de ce facteur temps propre à notre incarnation ne peut que dissoudre tous nos regrets, chaque expérience vécue devenant alors une richesse personnelle de plus pour notre âme.

Pourquoi n’éprouverions-nous pas de la gratitude pour tous ces moments vécus dans l’ombre, pour tous ces comportements où nous ne nous sommes pas respectés, pour tous ces actes manqués, irrespectueux, pour toutes ces personnes qui nous ont blessé ? De la gratitude, parce que l’ombre nous aura donné envie de retrouver la lumière, parce que nos actes manqués pourront dès lors se transformer en réussites, parce que nous aurons appris à quel point le pardon peut nous alléger… Il n’existe pas de bonne ou de mauvaise expérience, tout n’est qu’une question de point de vue, et le sens que nous pouvons donner à chaque expérience de vie n’appartient qu’à nous.

Le film de notre vie est sans grande importance, mais les enseignements que nous aurons su en tirer seront toute la richesse que nous emporterons le jour de notre départ.

Ce contenu a été publié dans Réflexions, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Regrets ou expériences ?

  1. Marie-Laure dit :

    A force d’écrire et d’effacer, autant de mots pour arriver à cette même conclusion que les regrets sont des maux/mots du passé, engendrant les prises de conscience qui les renomment en expériences …
    Alors … un seul regret, celui de l’aisance d’expression ! Mais c’est en s’exprimant que l’on devient orateur 😀

    Humour, amour et découvrir chaque jour comme le premier … pas de quoi vouloir rester jeune, c’est l’être 🙂

    Merci pour la réflexion André.

Les commentaires sont fermés.