Deuxième rupture de rail au matin du 4 février 2012 par -17°C. Réveillé par les fortes vibrations dans le sol générées par le passage des premiers trains au petit matin, j'alerte les CFF qui ferment instantanément la voie devenue dangereuse au trafic ferroviaire - jeudi 23 février 2012