Réparation provisoire afin de rétablir le trafic : Un rail d'une dizaine de mètres est éclissé à chaque extrémité et fixé par quatre boulons. Les trains peuvent à nouveau circuler à vitesse réduite, le temps d'effectuer la réparation définitive. Juste en face de la section réparée, la soudure due à la précédente rupture du 16 janvier dernier est bien visible sur l'autre rail (au bas de la photo) - jeudi 23 février 2012