Il est écrit : "Le passage sur le couronnement du barrage est provisoirement autorisé sous votre propre responsabilité". En août 2005, la passerelle en aval du barrage par laquelle passe le sentier Guillaume Ritter est emportée par de fortes crues. Plutôt que de la reconstruire dans cette zone dangereuse (proche des vannes du barrage), il est négocié avec le Groupe E (exploitant des installations hydroélectriques) de dévier "provisoirement" le sentier Ritter par le couronnement du barrage de la Maigrauge, ouvrant son accès jusque là interdit au public. Des années se sont écoulées, et comme c'est si souvent le cas, il n'y a que le provisoire qui dure. Personnellement, je préfère ce nouvel itinéraire pédestre qui permet d'admirer le lac de Pérolles dans toute sa splendeur - jeudi 01 mars 2012